Nouvelles en vrac

Nouvelles, contes et autres textes courts…

La loose ou la vie d’une femme presque moderne : purée, c’est presque l’été !

Classé dans : La loose ou la vie d'une femme (presque) moderne — 25 avril, 2013 @ 13:10

Tu te réveilles ce matin et là tu réalises : purée, c’est bientôt l’été ! Enfin presque…. ce sont à peine les premiers rayons de soleil de l’année. Le problème, ce sont les bouées qui se sont confortablement installées sur tes hanches pendant l’hiver. Si tu veux rentrer dans ton bikini, plutôt que ce soit lui qui te rentre dedans, il va falloir agir… et vite !

Te voilà à décortiquer la presse féminine, truffée de conseils plus ou moins bon… et plus ou moins farfelus. Tu découvres que oui, il existe des solutions.

D’abord, les solutions miracles : la chirurgie (mais bon, t’es pas très chaude… et puis, à moins d’être sponsorisée, tu ne vois pas bien comment tu ferais pour payer), les pilules à avaler (ce qui revient à avaler des couleuvres…. la pilule qui te fait maigrir pendant la nuit, tu y crois moyennement), les machines en tous genres qui se débarrassent de la graisse à ta place (la seule chose qui perd du poids dans l’histoire, c’est ton porte monnaie), les crèmes à base de caféïne (ça marche si je répands ma tasse de café sur mes cuisses ?) qui traquent le capiton…

Ensuite, il y a les solutions douloureuses : régime et sport… Régime, tu as déjà donné : l’enfer ! A force de contrôler ce que tu manges, tu ne penses plus qu’à ça. Quand tu regardes un carré de chocolat, tu ne salives pas : tu comptes les calories ! A la limite, tu veux bien essayer de manger équilibré, quitte à pratiquer l’amnésie sélective (j’ai avalé deux pains au chocolat aux amandes ? m’en souviens pas…). Tu peux même pousser l’effort jusqu’à avaler des litres de flotte pour faciliter l’élimination.

Pour le sport, tu te sens motivée… enfin un peu… un minimum quoi. Déjà, tu t’es achetée ta tenue (ben oui, le shopping c’est une super motivation) et même, tu as investi dans un livre qui parle de sport (la gymnastique des paresseuses… mais l’idée de le lire te fatigue !). Tu commences l’activité modérément, il faut savoir doser son effort : un peu de marche (mais sur terrain plat), un peu de course (mais pas trop), un peu de gym (mais sans gestes violents).

Déjà, tu es presque sûre d’avoir perdu un demi centimètre de tour de taille… à moins que ce ne soit une illusion d’optique. Mais résolument optimiste, tu te cales dans ta chaise longue en croquant un succulent Paris-Brest et en rêvant doucement de ta jolie silhouette estivale.

 

2 commentaires »

  1. Petitgris dit :

    C’est pas possible, je me suis vue tout le long ! LOl et surtout dans ta dernière phrase : on y pense tellement que l’on pense avoir gagné…le droit d’avoir la récompense LOL Le pire, c’est tous les ans la même chanson ! Vive l’été !!! Bises

  2. labonoccaz dit :

    coucou, çà faisait mongtemps que je n’étais pas venue te faire un petit coucou, ah, la chaise longue au soleil, j’en rêve, bientôt bientôt j’espère, bisous

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Les livres de Jean-Philippe... |
Diapoésies musicales |
passion littéraire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lire puis écrire
| Pour l'amour de la langue e...
| Laisse moi mettre des poème...