Nouvelles en vrac

Nouvelles, contes et autres textes courts…

La loose ou la vie d’une femme (presque) moderne

Classé dans : La loose ou la vie d'une femme (presque) moderne — 16 juin, 2013 @ 18:42

Nous les femmes, sommes naturellement élégantes. La nature nous a conçues comme ça et le terme d’élégance a été créé spécialement pour nous… Enfin ça, c’est la version glamour et officielle, parce qu’en réalité, l’élégance ça se travaille et croyez-moi, c’est loin d’être gagné !

On nous reproche souvent de trop nous regarder dans le miroir, mais comment ferions-nous pour acquérir un semblant de grâce, si nous ne nous regardions jamais ? Nous ne verrions pas nos cheveux hirsutes, à moins qu’ils ne nous tombent sur les yeux et nous ressemblerions toutes à des femmes de Cro-Magnon.

Heureusement que nous peaufinons notre image ! Nos personnalités se révèlent dans le choix de nos coiffures qui reflètent également notre humeur. D’un trait de khôl sous les yeux, nous soulignons notre beauté… ou notre mauvais goût. Oui, il faut bien l’avouer, nos choix ne sont pas toujours bons : qu’il s’agisse de la tartinade de fond de teint qui peut vite nous faire virer au masque de carnaval, du rouge pétant que nous posons sur nos lèvres pour les rendre sensuelles, alors qu’elles en deviennent juste repoussantes (quel homme voudrait nous embrasser au risque de se barbouiller comme un clown ?), du fard à joues sensé nous donner bonne mine, mais qui nous donne surtout l’air de souffrir de couperose ou du maquillage « smoky » qui soi-disant rend le regard plus profond mais qui a avant tout le don de nous transformer en panda sans poils… le maquillage est une pente dangereuse.

Il en va de même avec les bijoux: trop peu, on ne les voit pas et on passe pour une petite soeur des pauvres, trop… On nous confond avec un arbre de Noël ou un panneau de signalisation. Quant aux vêtements, quel casse-tête !  Il y a ceux qui nous vont et ceux qu’on ne devrait jamais mettre (qui n’a jamais croisé une de ces filles saucissonnée comme un rôti, alors qu’elle voulait juste donner une touche sexy à sa tenue ?). Et par dessus tout, tout vêtement porte un message.. Selon qu’on arborera un tailleur pantalon, une robe avec des escarpins, un jean et des baskets, on sera tour à tour jugée comme une bosseuse, une nana aguicheuse ou une fille super cool..

L’élégance ? Un vrai casse-tête je vous dis ! Il vaut mieux se la jouer naturelle… Oui mais, le naturel, ça se travaille aussi ! Ah, comme il est difficile d’être une femme !

Un commentaire »

  1. Philippe dit :

    Bonjour,
    J’adore , tellement ….. Enfin j’aime ta lucidité , alors évidemment reste naturel . Garde cet humour , c’est la plus belle des parures

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Les livres de Jean-Philippe... |
Diapoésies musicales |
passion littéraire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lire puis écrire
| Pour l'amour de la langue e...
| Laisse moi mettre des poème...