Nouvelles en vrac

Nouvelles, contes et autres textes courts…

Ecriture : mon roman au fil des jours… plan, feuille de route et autres cartes pour ne pas perdre mes idées en route

Classé dans : Non classé — 6 août, 2015 @ 7:00

loup noir

Mes personnages en main, mon décor planté, j’ai commencé à m’attaquer sérieusement à l’intrigue. Dans un premier temps, j’ai tracé les grandes lignes de l’intrigue principale, puis je me suis penchée sur l’histoire particulière de tous mes personnages. C’est ainsi que j’ai obtenu un plan pour mon roman, sous forme de fiches (pour pouvoir intercaler de nouveaux épisodes s’il me vient d »autres idées) relatant les différents épisodes. Le tout se trouve dans une (très glamour) boîte à chaussures (eh oui, je recycle !). L’intérêt est que je peux aussi décider de bousculer l’ordre des événements, rien n’est figé. A ce stade, je me pose encore de nombreuses questions. Vais-je garder tous les épisodes ? Quel genre de logique vais-je suivre ? Je n’ai pas envie d’un texte linéaire et chronologique. J’aimerais faire des retours en arrière, des parenthèses, surprendre mon lecteur en sortant des sentiers battus (tout un programme !).

Même à présent que j’ai entamé le premier jet, je continue à enrichir le plan en faisant des ajouts (me faudra-t-il une seconde boîte ?). Je pense que cette méthode n’est pas trop mauvaise. Ce sera à vérifier à l’usage…. Comment vous y prendriez-vous ? Avez-vous d’autres idées pour attaquer cette phase du travail ?

Un commentaire »

  1. Petitgris dit :

    Je trouve géniale l’idée de fiches qui te laisse une grande souplesse pour articuler les épisodes ! Quant à surprendre, je te fais confiance : tu as le don pour le faire :D Tu es très organisée :) Bon jeudi Bisous

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

 

Les livres de Jean-Philippe... |
Diapoésies musicales |
passion littéraire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lire puis écrire
| Pour l'amour de la langue e...
| Laisse moi mettre des poème...