Nouvelles en vrac

Nouvelles, contes et autres textes courts…

La goutte

Classé dans : texte court — 29 mars, 2016 @ 11:36

Plic ! Elle frappe la vitre et glisse dessus doucement. Je fixe cette goutte dont la route est toute droite… Si seulement la mienne l’était aussi ! Ce serait tellement plus simple ! Pourquoi faut-il que nos vies comportent tant de virages, de bifurcations et d’obstacles ? Que d’énergie perdue, juste pour avancer de quelques mètres !
La goutte continue de ramper, suivie par d’autres gouttes. Elles empruntent tous le même chemin : pas de jalouses ! Moi, j’ai toujours préféré les chemin de traverse, les routes tordues, les endroits où personne d’autre n’allait. Je m’en étais même fait une marque de fabrique. On me trouvait excentrique, certains disaient même « fou ».
C’est vrai que je l’étais… mais c’était la folie de la jeunesse, celle qui mène aussi aux grands exploits. C’est ce que je voulais accomplir, un exploit. Je me suis lancé sur cette route de montagne en moto, sûr de pouvoir négocier tous les lacets à une vitesse folle. Mes amis m’attendaient en bas, chronomètre en main. Je ne les ai jamais rejoint. Je me souviens d’avoir dérapé, arraché à mon engin par la vitesse, j’avais entrevu un bout de ciel bleu tandis que mon corps volait. Puis j’étais retombé et tout était devenu noir et froid.
Je me suis réveillé privé de mes membres inférieurs… Une chance m’a-t-on dit, puisque j’aurais du mourir. Mais je n’arrive pas à voir ma chance là-dedans. Je regarde les gouttes s’écraser sur la vitre et j’envie leur liberté…

2 commentaires »

  1. saadou dit :

    tu sais comme ça me touche cette histoire?

  2. Petitgris dit :

    Comme tes mots font mouche ! Une tragédie que les motards banalisent malheureusement. Après, il est trop tard ! Cruelle ivresse de la jeunesse ! Bisous

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

 

Les livres de Jean-Philippe... |
Diapoésies musicales |
passion littéraire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lire puis écrire
| Pour l'amour de la langue e...
| Laisse moi mettre des poème...