Nouvelles en vrac

Nouvelles, contes et autres textes courts…

Maman

Classé dans : Non classé — 11 avril, 2016 @ 10:49

Maman ! Tu es une déesse pour ton tout petit. Il ne vit que pour toi, il ne vit que par toi. Vois comme la joie illumine son visage quand il te regarde ! Sans toi il s’étiole. Tu es tout son univers.
Maman ! Regarde comme il s’accroche à ta main quand il apprend à marcher. Tu le rassures, tu le protèges, tu lui donne confiance en lui et pour te remercier, il brave sa peur et va de l’avant ! C’est pour toi, pour voir la fierté dans ton regard qu’il fait tous ces efforts.
Maman ! Tu es la confidente de ton enfant, celle à qui il peut tout dire. Tu souris à ses rêves naïfs, à ses amours naissantes, à ses petites colères, à ses amitiés, à ses désirs… Tu te souviens de celle que tu étais au même âge et tu te retrouves un peu en lui.
Maman ! Tu es le bouc émissaire de cet adolescent qui ne sait pas encore quelle voie il va emprunter. Il te fait vivre l’enfer; mais tu tiens bon la barre. Tu ne lâches rien. Cette période obscure, on te l’avait annoncée !
Maman ! Tu vis un dilemme quand ton enfant devient adulte. Il quitte le nid et prend son indépendance. Quelle tristesse de le voir quitter le nid… mais quelle fierté aussi ! Comme il a bien grandi !
Maman… Tu te sens parfois seule. Les turbulences de ta vie sont derrière toi. Puis soudain, du bruit : de petits pas qui accourent vers toi, un rire en cascade, de jeunes bras qui se jettent autours de ton cou et cette voix qui te dit « bonjour mamie ! »

Un commentaire »

  1. Petitgris dit :

    Les stades de la vie de maman sont bien évoqués , je m’y suis retrouvée. Sauf que je ne pourrai pas vivre les émois de la dernière page : je ne serai pas mamie, merci la médecine nucléaire :( Belle semaine Bisous

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire

 

Les livres de Jean-Philippe... |
Diapoésies musicales |
passion littéraire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lire puis écrire
| Pour l'amour de la langue e...
| Laisse moi mettre des poème...